Koweït

On ne trouve pas de mention de l’IEF dans la loi éducative du Koweït. L’article 40 de la constitution de 1942 parle d’éducation obligatoire entre 6 et 14 ans.

La loi de 1965 parle d’un devoir de l’Etat de prodiguer tout ce qui est nécessaire à cette éducation gratuitement (Art. 1).

Il est difficile de se faire une idée de l’activité de familles instruisant en famille dans ce pays. Il y a une association, Kowait Homeschool Ligue, mais elle n’est plus active depuis 2014.

Source : UNESCO-IBE.

Israël


L’instruction en famille est légale.
Cependant elle doit être l’objet d’une autorisation émanant du ministère de l’éducation. Les parents doivent prouver qu’ils peuvent répondre aux besoins éducatifs de leur enfant.
Le ministère a d’ailleurs mis en ligne en 2009 un guide pour les parents instruisant en famille.

Japon


La loi concernant l’instruction en famille est très vague.
La société japonaise étant très centrée sur la communauté, les familles voulant faire l’ief sont très isolées.
L’instruction obligatoire concerne les enfants de 7 à 14 ans. Le lycée n’est pas obligatoire.
Il semblerait aussi que ce soit plutôt plébiscité par les familles chrétiennes.
Toutefois, on estime que les élèves en IEF seraient entre 1000 et 5000 sur le territoire japonais.

Indonésie

L’instruction en famille est légale selon l’article 7 de la loi sur l’éducation.
En 2007, les autorités ont publié une liste d’obligations à tenir pour les familles instruisant en famille comme la déclaration de l’instruction ou des tests à passer à certains niveaux, mais elles n’ont pas été appliquées à l’heure actuelle.
Comme l’instruction en famille ne donne pas automatiquement droit au diplôme de fin d’études secondaires, il peut être difficile d’accéder à l’université.
On compte environ 2000 familles concernées.

Inde


Il semblerait que la loi dise que l’école est obligatoire depuis le 1er avril 2010. Mais ce n’est pas clair. Car l’école est gérée au niveau national mais aussi régional. Cependant, les instruits en famille sont gérés par l’état.
Aussi, le ministre de l’éducation indien a déclaré en septembre 2010 que si les familles veulent instruire à la maison, personne n’interférerait, car il considère que c’est de la gestion à petite échelle, ce qui n’est pas du ressort de l’état. L’obligation d’instruction est pour l’état, non les parents.
Les familles continuent cependant à se battre pour que le statut de l’instruction en famille soit véritable et qu’il y ait une clarification de la loi.
Il y aurait entre 500 et 1000 enfants concernés.

Chine


La loi n’est pas très claire. Il y est inscrit que tout enfant ayant six ans doit être inscrit à l’école, quelque soit son sexe, sa nationalité ou son ethnie, afin d’y recevoir l’instruction officielle pendant 9 ans.
Cependant, des familles instruisent en famille. Dans certaines régions, cela ne semble pas poser souci mais dans dénatures comme Shanghai ou Beijing, il vaut mieux rester très discret. Les expatriés auraient plus de facilité à instruire en famille sans rencontrer de problèmes.
Il semblerait qu’il n’y ait pas vraiment de statut pour l’IEF.