Estonie


L’IEF est légale, mais c’est une pratique tellement rare que peu de gens du milieu éducatif le savent.
Il est obligatoire de déclarer l’instruction en famille auprès de l’école dont dépend l’enfant. Cette dernière procédera à un contrôle chaque semestre afin de vérifier si les acquisitions de l’enfant sont conformes aux exigences des programmes. Le cas échéant, il sera demandé un rescolarisation (ordonnance du 21/12/2007).

République Tchèque


Il existe plus de 2500 enfants instruits en famille en République Tchèque. L’IEF est présentée comme une alternative éducative légale.
Il faut demander une autorisation dans l’école correspondant à l’âge de l’élève : préscolaire pour les enfants de 5 ans, école primaire entre 6 et 11 ans. Il est aussi possible de scolariser à domicile entre 12 et 15 ans.
Les enfants instruits en famille sont contrôlés, ils doivent suivre le programme national et les parents doivent être aptes à enseigner.

Chine


La loi n’est pas très claire. Il y est inscrit que tout enfant ayant six ans doit être inscrit à l’école, quelque soit son sexe, sa nationalité ou son ethnie, afin d’y recevoir l’instruction officielle pendant 9 ans.
Cependant, des familles instruisent en famille. Dans certaines régions, cela ne semble pas poser souci mais dans dénatures comme Shanghai ou Beijing, il vaut mieux rester très discret. Les expatriés auraient plus de facilité à instruire en famille sans rencontrer de problèmes.
Il semblerait qu’il n’y ait pas vraiment de statut pour l’IEF.